Syrie:A. Juppé le TRAITRE!!!» l’ambassadeur de France à Damas, Éric Chevallier, dont l’ambassade vient d’être fermée et qui est rentré à Paris, a pris à partie son ministre devant ses collègues. Il a accusé Alain Juppé de ne pas avoir tenu compte de ses rapports et d’avoir falsifié les synthèses pour provoquer une guerre contre la Syrie.Au début des événements, en mars 2011, le Quai avait dépêché des enquêteurs à Deraa pour savoir ce qui s’y passait. Leur rapport, transmis à Paris, indiquait qu’après quelques manifestations, la tension était retombée, en contradiction avec les reportages d’Al-Jazeera et de France24 qui indiquaient à l’inverse que la ville était à feu et à sang. L’ambassadeur demanda la prolongation de la mission pour suivre l’évolution des événements. Furieux de ce premier rapport, le ministre des Affaires étrangères lui téléphona pour exiger qu’il le modifie et fasse état d’une répression sanglante. L’ambassadeur plaça alors le chef de mission à Deraa en conférence téléphonique avec le ministre pour lui redire qu’il n’y avait pas de répression sanglante. Le ministre menaça l’ambassadeur et la conversation se termina de manière glaciale. Immédiatement après, le cabinet d’Alain Juppé fit pression sur l’AFP pour qu’elle publie des dépêches mensongères confortant la vision du ministre. »(…..) « Le conflit entre le chef d’état-major des armées et Alain Juppé est également connu depuis longtemps. L’amiral Edouard Guillaud n’avait pas apprécié qu’Alain Juppé, alors ministre de la Défense, planifie à l’avance le renversement de Mouammar el-Kadhafi. Avec le discret soutien de son nouveau ministre de tutelle Gérard Longuet, il avait fait savoir publiquement son désaccord lorsqu’il avait reçu instruction de mobiliser les forces françaises contre la Libye » quinctius cincinnatus19 AOÛT 2016

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le Nouvel Ordre Mondial. L’Ordre Mondial de l’Empire, victime de sa cupidité et de son arrogance Par Oscar Fortin Mondialisation.ca, 23 août 2016 Humanisme Région : États-Unis, Moyen-Orient et Afrique du Nord Thème: Désinformation médiatique, Guerre USA OTAN, Histoire et Géopolitique empire Sans refaire l’histoire de tous les empires, nous pouvons reconnaître les causes profondes de l’effondrement du présent Empire, dirigé, économiquement, par les Grandes Familles oligarchiques et, politiquement, par Washington et Israël auxquels s’associent les pays membres de l’OTAN sans oublier le Japon, la Corée du Sud ainsi que les pays de l’Amérique latine qui leur sont encore entièrement soumis. Il aura su tirer profit de la Première Guerre mondiale, puis de la Seconde pour enfin s’imposer au monde tout au long de la guerre froide qui a pris fin avec la disparition de l’URSS. Ce fut une période où de grandes fortunes sont nées et ont appris à s’imposer à travers des gouvernements dont les dirigeants leur étaient redevables de leurs hautes fonctions. Ce fut également la période où l’Empire a su se présenter comme le grand défenseur des libertés individuelles et du progrès. C’était tout ce qu’il fallait pour qu’il devienne le grand protecteur des peuples et des nations. Si, dans les premiers temps, s’imposait cette image du grand sauveur et promoteur des valeurs humaines de liberté, de justice, de solidarité largement promue par les médias officiels et les institutions religieuses dominantes, ce n’est plus maintenant le cas. Les yeux s’ouvrent et les consciences s’éveillent sur la grande arnaque dont le monde est victime de la part de ces gouvernements soumis aux diktats et intérêts de ces oligarchies ambitionnant la domination du monde. La cupidité et l’arrogance avec lesquelles ils se révèlent de plus en plus leur enlèvent toute crédibilité et en font des ennemis d’Humanité. L’Église catholique, traditionnellement alliée à ces oligarchies et gouvernements, s’est démarquée récemment par la voix du pape François qui a dénoncé cet Ordre mondial à travers son Exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » et sa Lettre encyclique « Laudato si ». Ce dernier dont on se gargarise autant se révèle être un désordre mondial comme rarement en aura connu l’humanité. Bien avant ces paroles du pape François, beaucoup de peuples et de pays, ont élevé la voix pour dénoncer ce pouvoir impérial, ignorant le droit des peuples et des personnes, pour ne laisser cours qu’à sa cupidité et à son arrogance. Ce fut le cas de l’héroïque peuple cubain, de ceux du Vietnam, du Nicaragua, du Salvador et plus récemment de ceux de Bolivie, de l’Équateur et du Venezuela. Dans tous ces cas, les « sauveurs » de la démocratie se révèlent être des conquérants et des dominateurs sans état d’âme. Les assassinats, la corruption, les manipulations médiatiques, le mensonge, tout est bon pour autant que leurs objectifs de cupidité et de domination soient favorisés. Les cas de la Libye, de l’Ukraine et de la Syrie demeurent des cas d’espèce qui ne laissent planer aucun doute sur la morale de ceux qui veulent à tout prix sauver l’Empire. Pour se défaire de Kadhafi, amant de son peuple et ennemi de l’Empire, ils n’ont pas hésité à s’emparer de tous les moyens pour en faire un diable et en justifier les bombardements qu’ils ont eu le culot de baptiser « humanitaires ». Ce furent des milliers de morts et de blessés. Plus que tout, ce fut la fin d’un régime qui apportait paix, éducation, santé et solidarité à son peuple et à l’ensemble de l’Afrique. Aujourd’hui, c’est l’anarchie et le désordre le plus complet. En Ukraine, l’histoire est différente, mais l’objectif demeure le même : renverser un gouvernement pour le remplacer par des marionnettes en vue de prendre le contrôle de l’ensemble du territoire ukrainien y incluant la Crimée. Nous savons ce qui s’est passé : la population de Crimée, d’appartenance russe, n’a pas reconnu ce nouveau gouvernement issu d’un coup d’État et a aussitôt fait un référendum sur son indépendance politique et son rattachement à la République de Russie. Ce fut un oui sans équivoque que la Russie a aussitôt reconnu. D’où la colère de Washington et les sanctions imposées à la Russie. En Syrie, le drame est tout aussi tragique. En dépit du fait que le gouvernement de Syrie soit démocratique et que son Président ait été élu par son peuple, l’Empire a décidé que ce dernier devait partir. Ce fut le début, en 2011, d’une guerre qui ne cesse de faire des milliers de morts. Les groupes terroristes sont utilisés pour déstabiliser l’actuel gouvernement. La coalition internationale, sous la direction de Washington, ne se préoccupe aucunement du droit international relatif au respect des espaces aérien et territorial. Ils agissent comme s’ils étaient dans leur propre cour. Ils exigent même du Gouvernement syrien de ne pas les attaquer et de les laisser faire ce qu’ils ont décidé de faire. Ils en ont même avisé la Russie. C’est tout le contraire de la Russie, de la Chine, de l’Iran et du Hezbollah qui sont en Syrie à la demande du gouvernement du Président Bachar Al Assad. Cette présence a effectivement pour effet de modifier amplement les plans de la coalition internationale et ceux des terroristes qui agissent en sous-main de ces derniers. La Syrie devient de plus en plus le champ de bataille de ce qui deviendra sans doute l’affrontement majeur entre la coalition sous direction de la Russie et de celle sous la direction de Washington. La réponse à cette mise en garde de Washington contre le gouvernement syrien, tel que mentionné plus haut, peut devenir l’élément détonateur de cette guerre tant désirée par Washington. Poutine aura certainement le dernier mot. Le premier juillet dernier, le président XI Jinping de la Chine a tenu un discours fort important à l’occasion du 95e anniversaire du Parti communiste chinois. Le contenu de cette intervention est passé inaperçu dans nos médias officiels alors que les déclarations faites marquent un tournant irréversible par rapport à l’Ordre mondial qui régit actuellement l’humanité. “Le monde est sur le point de changements radicaux. Nous voyons comment l’UE est progressivement en ruine et l’économie américaine s’effondre. Cela finira dans un nouvel ordre mondial. Ainsi, en 10 ans, nous aurons un nouvel ordre mondial qui ne ressemblera en rien à celui de maintenant, et dans lequel la clé sera l’Union de la Russie et de la Chine “, « L’ordre mondial doit être décidé non pas par un pays ou un petit nombre de pays, mais par un large accord international » « La Chine préconise que les gens de tous les pays se réunissent pour changer la puissance mondiale, les risques en opportunités, et remplacer la confrontation par la coopération et les monopoles par des offres gagnant-gagnant », Les objectifs de la présente guerre ne concernent pas uniquement la protection de certains territoires et gouvernements, mais la mise en place d’un nouvel ordre mondial où chaque peuple, chaque État deviendront de véritables acteurs du destin de notre humanité. Ce sera la fin de ces grandes familles oligarques qui s’imposent par leur pouvoir économique et qui s’asservissent gouvernements, peuples et nations. Dans l’esprit de la Russie, de la Chine et de tous leurs alliés, l’Humanité n’a d’autres choix que d’avancer vers un monde multipolaire où chaque peuple et chaque nation seront respectés dans leurs droits. Le tout ne se réalisera pas du jour au lendemain, mais les moments que nous vivons marquent la fin, sans retour, de cet Ordre mondial dominé et dirigé par l’Empire. Le Président de la Chine parle d’une période de 10 ans pour que ce Nouvel Ordre Mondial apporte oxygène et paix au devenir de l’Humanité. Cet Empire, dominé par la cupidité et l’arrogance, ne saurait survivre plus longtemps. Les mensonges, les manipulations, l’interventionnisme tous azimuts n’ont plus leur place dans ce monde aux horizons de justice, de vérité, de solidarité et de respect. Oscar Fortin La source originale de cet article est Humanisme Copyright © Oscar Fortin, Humanisme, 2016

Publié dans Le Nouvel Ordre Mondial., Non classé | Laisser un commentaire

C’est pas mal et ça me plaît! Maintenant pour être sûr de gagner le paradis et la vie éternelle, il est nécessaire de pratiquer activement la charité, l’aide et l’accueil de l’autre. D’aimer celui qui spontanément te rebute. Le pape François donne sa marque.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Slobodan Milošević innocent des crimes de guerre qui ont servi à justifier les sanctions contre la Serbie et l’intervention au Kosovo

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fermer la porte de l’UE à la Turquie serait une « grave erreur » pour Jean-Claude Juncker IL Y A 3 JOURS, LE JEUDI 4 AOÛT 2016 Rompre les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne serait un « grave erreur de politique étrangère », a jugé le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à la télévision allemande après un appel en ce sens de l’Autriche. Il a déclaré à la chaîne ARD qui sera publiée dimanche mais dont des extraits sont déjà publiés: « En ce moment, si l’on donnait l’impression à la Turquie que, quelle que soit la situation, l’Union européenne n’est pas prête à accepter en son sein la Turquie, ce serait selon moi une grave erreur de politique étrangère ». Jean-Claude Juncker avait déclaré en mai 2016: « J’entretiens de longues relations amicales mais maintenant tumultueuses avec le président Erdogan », notant un « affaissement des ambitions » turques à l’égard de l’Europe ces deux dernières années.

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Ce Pape se comporte comme un ennemi de notre civilisation Publié le 3 août 2016 – par Jacques Guillemain – Jesus,fouettant le pape.Dans la guerre que mène l’Occident contre Daech, je commence vraiment à me demander de quel côté est le Pape ! En nous invitant à avoir “une adéquate interprétation du Coran”, ou en déclarant en décembre 2014 en Turquie, que “le Coran est un livre de paix”, le Saint-Père nous avait habitués à un discours fort conciliant envers l’islam, à défaut d’être réaliste. Mais aujourd’hui, ses propos dépassent l’entendement. C’est hallucinant. Certes, le Pape n’a pas vocation à mettre de l’huile sur le feu, mais il n’a pas non plus vocation à mentir et à tromper les chrétiens. Refusant d’utiliser le terme “islamiste” pour qualifier les horribles attentats pourtant revendiqués par Daech au nom de l’islam, le Pape vient de déclarer : “Je crois que ce n’est pas juste d’identifier l’islam avec la violence, ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai”. “On ne peut pas dire que l’islam soit terroriste”. “Je n’aime pas parler de violence islamique”. “Toutes les religions ont un petit groupe de fondamentalistes” “Daech se présente comme violent, mais des fondamentalistes, nous en avons aussi chez les catholiques”. Et cerise sur le gâteau : “Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique”. Et d’argumenter son propos en citant tel ou tel chrétien baptisé qui tue sa “fiancée” ou sa “belle-mère” !! On croit rêver. Sa Sainteté met sur un même pied d’égalité un crime passionnel commis sous l’émotion, que l’Eglise condamne d’ailleurs comme péché mortel, et le génocide programmé des chrétiens d’Orient, perpétré au nom de l’islam et du Coran ! Et il ajoute que ce sont les Européens qui sont responsables du terrorisme, pour n’avoir pas su “donner un idéal et du travail” à ces jeunes partis “s’enrôler dans les groupes fondamentalistes”. Bref, les bourreaux sont les victimes et réciproquement. Une version papale de la “justice du mur des cons” en quelque sorte ! Ne comptons pas sur le Pape pour réussir l’intégration de nos jeunes immigrés ! Avec de tels propos complices de la barbarie de l’Etat Islamique, le Pape fait plus de mal que les imams de nos mosquées salafistes qui prêchent la haine de l’Occident, plus de mal que les sites jihadistes recruteurs sur Internet. Si le Pape n’a pas encore lu le Coran et s’il n’a aucune culture géopolitique ou historique, il est temps de l’éclairer. L’islam est en guerre depuis 1400 ans. J’aimerai d’abord qu’il nous dise quelle “adéquate interprétation” il fait du verset S2v191 qui incite à tuer les mécréants : “tuez les tous, où que vous les trouviez….” Rappelons au Saint-Père que les atrocités commises par Daech, le sont au nom d’Allah, pas au nom du Christ. Assassinats de masse, pillages, destructions, décapitations à la chaîne, esclavage, viols légalisés, etc. ne sont pas le fait des chrétiens. Alors que dans les pays chrétiens, les musulmans sont protégés par la loi ! Petite nuance qui semble avoir échappé au Pape. En 25 ans ce sont des centaines d’attentats islamistes qui ont tué des milliers d’innocents à travers le monde. Mais pas un seul attentat au nom du Christ. Elle est où la violence chrétienne dont parle le Pape ? Dans la messe en latin ? Pour le seul mois de juillet 2016, on dénombre 13 attentats islamistes qui ont fait près de 600 victimes. Et le mois d’août démarre très fort avec déjà plus de 100 victimes dans un attentat à Kaboul. Elle est où la religion de paix et d’amour ? L’index mondial de persécution des chrétiens montre une explosion des crimes perpétrés dans le monde au nom d’Allah. Depuis “les printemps arabes, devenus l’hiver des chrétiens”, les violences à divers degrés concernent 150 millions de chrétiens vivant dans les pays musulmans. 50 pays persécutent les chrétiens, qui sont en grand danger dans 10 d’entre eux. C’est dans le Coran qu’on trouve les versets violents, aux accents guerriers, incitant les croyants à soumettre les chrétiens ou à les tuer, pas dans la Bible. Et je trouve ahurissant que le chef de l’Eglise catholique ne fasse pas la différence. En faisant un parallèle entre les abominations de Daech et les crimes passionnels, le Pape déraille totalement. Il confond génocide des chrétiens et meurtre ordinaire, il confond crime contre l’humanité et fait divers quotidien dans une société civilisée. C’est indigne de sa fonction. Le Pape relativise la barbarie islamiste et c’est une faute inexcusable. Le fondamentalisme musulman mène au terrorisme, alors que le fondamentalisme chrétien ne tue personne. Et si les Croisades, l’Inquisition ou les guerres de religion ont disparu depuis longtemps du paysage européen, le jihad quant à lui est toujours d’actualité et tue les non musulmans par milliers. ( 7100 en 2015 ) Et pendant que le Pape s’assoit sur les Droits de l’Homme et sur nos valeurs humanistes en faisant des comparaisons absurdes, Daech en revanche, vient de déclarer dans son magazine de propagande Dabiq : “La religion de l’islam continuera à être diffusée par l’épée”. Au moins c’est clair. On sait depuis longtemps que le Vatican n’a pas de divisions blindées pour peser sur le monde en guerre. Mais ne comptons pas non plus sur la parole papale pour défendre le camp du Bien face à la barbarie. Les chrétiens d’Orient n’ont aucun soutien moral à attendre d’un Pape qui veut ignorer que chaque jour des chrétiennes sont violées, vendues comme esclaves ou massacrées avec une croix enfoncée dans le fond de la gorge. Son attitude complice est révoltante et ne grandit pas l’Eglise catholique ! La population chrétienne d’Orient a diminué de 30% en Irak, de 14% au Liban et de 58% en Syrie. En quelques années, le nombre de chrétiens est tombé de 2 millions à 850000. Et pourtant ce ne sont pas des familles chrétiennes persécutées que le Pape a ramenées de Lesbos au printemps. Ce sont trois familles musulmanes ! Les familles chrétiennes n’avaient pas de papiers en règle parait-il. Des milliers de réfugiés déferlent sur l’Italie à longueur d’année, mais quand on est chrétien, il faut avant tout des papiers en règle pour bénéficier de la générosité papale ! On imagine Jésus faisant l’aumône aux pauvres, mais à condition qu’ils aient des papiers ! Ce Pape a perdu les pédales. D’ailleurs son positionnement de bisounours, très contesté, a tout de la “mauvaise pioche”. En effet, toujours dans Dabiq, l’EI accuse le Pape de “se cacher derrière le voile trompeur de la bonne volonté”. Toutes ses marques d’allégeance n’auront donc servi à rien. L’Etat Islamique méprise les faibles et préfère couper la main qu’on lui tend. On ne pactise jamais imp unément avec le Diable, même quand on est Pape. Jacques Guillemain

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Assassinée pour avoir refusé de porter le voile : lettre ouverte à Katia Bengana Publié le 30 juillet 2016 – par Christine Tasin – 21 commentaires Pierre Cassen et moi-même avions été sollicités il y a près de deux ans pour participer à un livre d’hommage à Katia Bengana, assassinée en Algérie pour avoir refusé de porter le voile. Il se trouve que l’auteur de cette initiative, qui vit en Algérie a apparemment rencontré de nombreux obstacles et que le livre prévu ne verra jamais le jour. Nous avons donc décidé, Pierre et moi, d’offrir aux lecteurs de Riposte laïque et de Résistance républicaine la possibilité de connaître cette héroïne de la lutte anti-voile, ce voile que des soldates de l’islam voudraient imposer dans notre pays. Le moment est venu de faire savoir aux Français qui n’en auraient pas encore pris conscience que le voile ce n’est pas une liberté individuelle mais une aliénation et que partout dans le monde des femmes meurent pour le refuser. Nous espérons que nos deux contributions ouvriront les yeux des autruches et qu’elles seront traduites dans de nombreuses langues afin que la mort de Katia Bengana ne demeure pas vaine. Christine Tasin Katia Bengana Je te pleure, Katia. Je te pleure parce que tu as été fauchée dans la fleur de l’âge, il y a 20 ans Je te pleure parce que tu étais belle et rebelle, Je te pleure parce que tu n’avais que 17 ans. Le poète maudit avait dit : « on n’est pas sérieux quand on a 17 ans », Comme lui tu n’étais pas sérieuse, Comme lui tu te rebellais, Comme lui tu osais dire non. Non aux fous de Dieu Non à ceux qui voulaient t’enfermer Non à ceux qui te voulaient objet caché Non à ceux qui voulaient te voiler. Je te dis merci, Katia Merci de nous avoir montré la voie, Merci de ne pas avoir eu peur de mourir pour tes idées, Merci de ne pas avoir eu peur de mourir pour les femmes, Merci de ne pas avoir eu peur de mourir pour nous, Nous tous, hommes et femmes confondus, qui disons non, à notre tour. Non à la barbarie islamique Non à la barbarie issue du VIIème siècle Non à la force brutale et aveugle Non à la haine de la femme Non à l’islam, tout simplement. Je t’aime, Katia, Comme j’aime toutes les femmes qui, un jour, se sont levées pour nous : Je t’aime comme j’aime Lucrèce la belle romaine, Trahie et violée par son hôte, Elle s’est suicidée, amenant la fin de la monarchie et le début de la République. Je t’aime comme j’aime Jeanne d’Arc, Celle qui a osé dire non à l’envahisseur, Brûlée vive pour avoir permis que la France demeure la France. Je t’aime comme j’aime Olympe de Gouges, Celle qui a osé réclamer l’égalité des droits politiques et civils pour les femmes, Guillotinée pour s’être élevée contre la Terreur au nom de la République. Je t’aime comme j’aime Louise Michel Déportée pour s’être battue pour les plus faibles Déportée pour s’être battue contre les traîtres à la patrie Je t’aime comme j’aime Rosa Luxemburg, Celle qui a tout donné pour la révolution et le pouvoir du peuple, Assassinée pour avoir mis en pratique ses idées. Je t’aime comme j’aime Rosa Parks, Celle qui a refusé de céder sa place à un blanc dans le bus, Celle qui, inculpée, a permis que soient abolies les lois ségrégationnistes aux Etats-Unis. Je t’aime comme j’aime Ayaan Hirsi Ali, Celle qui a osé dire l’infâme sort des femmes en islam, Celle dont la tête est mise à prix pour avoir réalisé Submission Avec Theo Van Gogh, assassiné… Oui Katia, le chemin vers la liberté est long Oui, Katia, le chemin vers l’émancipation des femmes est difficile Oui, Katia, ta lutte, notre lutte, immémoriale n’est que souffrances et morts, Mais… Katia, Rosa, Jeanne, Ayan, Louise, Olympe et toutes les autres, Vous n’avez pas souffert en vain, Vous n’êtes pas mortes en vain, Vous nous tenez la main, vous nous soutenez, Grâce à vous nous avons espoir, Grâce à vous nous avons le courage de lutter, à mort, Pour toutes les femmes, piétinées et niées, partout dans le monde. Et nous gagnerons, Katia, sois-en sûre. Christine Tasin

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire