Archives de l’auteur : pinkette234

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...

Trump a retourné sa veste.Hélas!

Trump a retourné sa veste….moi qui avait un espoir de paix en Syrie.Le méchant Bachar contre les gentils Daesh, al Qaïda et al nosra (qui font du bon boulot d’après Laurent Fabius!!!Les américains et les européens sont en grande parti … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

https://youtu.be/1apBQGVMt2Q

Publié dans Non classé | 1 commentaire

Je ne sais pas, regarder un peu ailleurs. En Allemagne, en Angleterre, etc..moins de fonctionnaire par habitant et moins de chômeurs. Vous croyez que cela c’est fait comment ?En France on a coutume d’amalgamer dans les fonctionnaires. Le scandale en France c’est le mille-feuille politique (communes, communautés de communes, départements, régions, état, Europe, etc…). Le nombre des parlementaires est scandaleux (Chambre des députés+Sénat+CESE+parlement européen), ainsi que leurs conditions de rétribution et de retraite. De cela Fillon a parlé un peu, mais très peu, disant qu’il y avait trop de personnel politique et qu’il fallait réduire mais sans préciser comment et de combien, de sorte que tout cela pourra être très vite oublié car ce genre de promesses électorales ne marque pas les esprits. N’oublions pas que tous ces postes servent avant tout à récompenser les services rendus pendant la campagne. Fillon se vante d’avoir toujours eu ’la confiance de l’assemblée’ et comment pourrait-il l’avoir si on le soupçonnait de vouloir trancher dans le vif ? Un autre scandale est le personnel diplomatique (donc rattaché aux A.E.) complètement disproportionné par rapport à la taille et à l’importance du pays. Et là, ce sont vraiment des sinécures, qu’il s’agisse des postes en ambassades ou dans l’administration centrale (différentes directions et sous-directions). Aucun des deux candidats n’a parlé de ce véritable refuge de l’aristocratie, dont Villepin est un exemple vivant.

Je ne sais pas, regarder un peu ailleurs. En Allemagne, en Angleterre, etc..moins de fonctionnaire par habitant et moins de chômeurs. Vous croyez que cela c’est fait comment ? Argument fillonesque. De toutes façons les exemples pris sur les pays étrangers … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

article sur LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE Les Américains ont-ils éliminé la pire ? by pgibertie rrcc3 Le ciel ne nous est pas tombé sur la tête avec l’élection de Donald Trump , le peuple américain s’est exprimé , les donneurs de leçons ont la gueule de bois, rien de plus. Ne fallait-il pas se taire au cours des dernière semaines car aller à l’encontre du politiquement correct revenait à être inaudible. Désormais il faudra faire avec un président que nos élites détestent. Les moqueries doivent laisser la place à l’analyse .Peut-on parler rationnellement de géopolitique avec quelque espoir d’être entendu ? Je regrette déjà Obama mais j’ai toujours considéré que Trump ou Poutine étaient moins dangereux pour la paix du monde que Killary CLINTON ou que Georges W Bush La défaite de la candidate de la guerre et des faucons Killary CLINTON me faisait peur et sa défaite ma rassure. Le président OBAMA ne l’avait-il pas écarté du Secrétariat d’Etat en désaccord avec une politiquement ouvertement belliciste. La doctrine Obama a consisté à faire entrer les États-Unis dans le 21° siècle, prenant acte des limites de la puissance américaine. Il a voulu faire évoluer le statut de son pays de celui de ‘Nation indispensable’ à celui de ‘Partenaire indispensable’. Mais cette recherche d’un juste milieu entre interventionnisme et isolationnisme a désappointé de nombreux bellicistes qui y ont vu de la faiblesse et parmi eux KILLARY . La réputation de faucon d’Hillary Clinton n’est pas injustifiée. Durant le premier mandat d’Obama, lors des débats politiques sur la guerre et la paix, alors qu’elle était secrétaire d’État, Clinton s’alignait presque toujours avec le secrétaire de la Défense, Robert Gates, et ses généraux. Elle a appuyé leur volonté d’envoyer 40.000 hommes de plus en Afghanistan (Obama a accepté avec réticence d’en envoyer 30.000 et seulement avec une date de retour assurée). Elle a voulu maintenir 10.000 soldats en Irak (Obama a décidé de tous les faire rentrer). Elle a soutenu le plan du général David Petraeus, qui consistait à armer les rebelles syriens «modérés» (Obama a rejeté l’idée). En LYBIE elle était en faveur d’une intervention armée pour aider la résistance qui a fini par renverser Mouammar Kadhafi, alors que Gates et les hauts gradés s’opposaient à un engagement des États-Unis. Dès les débuts du conflit en Syrie en 2011, Hillary Clinton est convaincue qu’armer et former les djihadistes de al Qaeda était la meilleure des solutions . Elle s’inscrit dans la tradition de Zbigniew Brzeziński qui finança et arma Ben Laden dans les années 80. https://www.youtube.com/watch?v=C3vFGs3h6ac Elle est dans la continuité de Madeleine Albright secrétaire d’Etat de BILL CLINTON qui assume la mort de 500 000 enfants irakiens… dans les années 90 https://www.youtube.com/watch?v=lbLCY4iHDRE Huma Abedin a souvent été dépeinte comme « l’ombre » d’Hillary Clinton et l’inspiratrice d’une politique favorable aux islamistes …En juin 2012, la sénatrice républicaine Michele Bachmann et quatre autres de ses collègues adressent une lettre confidentielle au département d’Etat pour les mettre en garde contre Huma Abedin. Selon elles, les Frères musulmans infiltrent les plus hautes strates de l’Etat via cette jeune femme. Le courrier la cite nommément : « Huma Abedin a trois membres de sa famille connectés aux organisations des Frères musulmans », affirment les congresswomen. Abedin sera soutenue par le plus faucon des faucons, le sénateur Mc CAIN, pathologiquement obsédé par la nécessité d’une guerre contre la Russie Clinton veut une intervention contre Assad quitte à affronter la Russie. Les jusqu’au bushistes des années 2000 la soutiennent tous dans sa campagne électorale. Robert Kagan lève des fonds pour elle : «Je dirais que tous les professionnels républicains de la politique étrangère sont anti-Trump», la majorité des gens dans mon cercle va voter pour Hillary.» En tant que co-fondateur du think tank néoconservateur Project for the New American Century, Kagan a VOULU l’ invasion américaine unilatérale de l’Irak en 2003 Et c’est la femme de Kagan, la néoconservatrice Victoria NULAND que Hillary Clinton a fait nommer secrétaire d’État adjoint. De ce poste, Nuland a coordonné la « révolution de couleur » en Ukraine, en s’appuyant sur des réseaux extrémistes et néo-nazis. Elle est, célèbre par son « fuck the UE » car elle trouve les Européens trop mous en Ukraine. Clinton suivant ses conseils a comparé le Président russe Poutine à Hitler. N’en déplaise aux donneurs de leçons, nous avions aimé les guerres de Bush ,nous allions adorer celles de Killary …. Barack Obama, hostile lui aussi au bellicisme néoconservateur, martelait : «Je ne suis pas contre toutes les guerres, je suis contre les guerres stupides.» En mars 2008, durant l’âpre campagne des primaires démocrates, il accusait : «Elle a permis à cet individu [George Bush, ndlr] de prendre une décision qui a été nuisible stratégiquement pour les Etats-Unis !» Le camp démocrate était en effet divisé. «Vingt-deux des 51 démocrates du Sénat, et plus de la moitié de ceux de la Chambre, refusent le recours à la force, mais Hillary a voté avec les faucons», http://www.les-crises.fr/une-victoire-de-clinton-signifierait-elle-plus-de-guerres-par-robert-parry/ la victoire de l’inconnu Trump a fait campagne contre le programme belliciste de sa rivale l’accusant d’avoir créé Daesh et de chercher une troisième guerre mondiale . Donald Trump souhaite que les alliés des Etats-Unis au sein de l’Alliance Atlantique (OTAN) payent plus pour assurer leur propre sécurité. Si ce n’était pas le cas, il menace de sortir de l’organisation. Par ailleurs, il estime que celle-ci doit se concentrer plus sur la lutte contre le terrorisme et les flots migratoires et moins sur la force de dissuasion envers la Russie. Concernant l’organisation Etat islamique (EI), le nouveau président a appelé à sa destruction sans donner plus de détails, invoquant la nécessité de préserver un « effet de surprise ». En Syrie, M. Trump est favorable à laisser à la Russie plus de latitude d’action, considérant que Moscou est mieux placé que les Etats-Unis pour intervenir dans ce pays. Que savons nous d’autres, au-delà des caricatures ? Dans le domaine commercial, le libre-échange a été dénoncé par Trump et Bernie Sanders. Ils accusent les traités de libre échange de détruire les emplois américains et expriment une peur de la mondialisation partagée par beaucoup. Il a par ailleurs promis la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena), responsable, selon lui, des délocalisations vers le Mexique. Il s’oppose également au partenariat transpacifique (TPP), en cours de ratification. Trump promet de consacrer 1 000 milliards de dollars (900 milliards d’euros) au développement des infrastructures en s’appuyant notamment sur des partenariats public-privé. Sur le plan fiscal, il veut faire passer le taux d’imposition fédéral le plus élevé de 39,6 % à 33 %. L’impôt sur les sociétés serait abaissé à 15 % (contre 35 % actuellement) et la taxe foncière supprimée. Trump a promis qu’il annulerait l’accord de Paris sur le climat et qu’il supprimerait l’Agence de protection de l’environnement (EPA). Il veut également lever les restrictions à la production d’énergies fossiles et relancer le projet d’oléoduc Keystone XL. Il y a un monde entre le programme et les réalités, Trump sera-t-il un nouveau Reagan ? Dans les prochaines semaines la composition de son équipe nous en dira plus que les déclarations du candidat qui ne sait sans doute pas encore ce qu’il fera vraiment en dehors d’une relance keynésienne et d’une politique étrangère prudente Relance par les infrastructures, retrait militaire, cela me rappelle étrangement le programme d’Obama en 2008 Que restera-t-il des propos outranciers du candidat ? Notre DSK , leurs KENNEDY ou Bill CLINTON étaient ils moins sexistes ? Trump veut désormais limiter l’interdiction du territoire américain aux ressortissants des « Etats et nations terroristes », tout en réclamant une « extrême vigilance » pour les musulmans désirant se rendre aux Etats-Unis. Et dans les faits ??? Trump appelle à l’édification d’un mur de 1 600 kilomètres le long de la frontière mexicaine afin d’endiguer l’immigration illégale en promettant que Mexico financerait le projet. Le candidat républicain veut également tripler le nombre d’agents de l’immigration, tout en annonçant l’expulsion des onze millions d’immigrants sans papiers qui vivent actuellement aux Etats-Unis. Il a également promis de revenir sur le droit du sol, qui permet à quelqu’un né aux Etats-Unis d’obtenir la nationalité américaine. Trump déclare vouloir abroger la loi sur l’assurance-santé, dite Obamacare, adoptée en 2010 MAIS Il veut permettre aux personnes qui souhaitent s’assurer par leurs propres moyens de déduire le montant des cotisations de leurs impôts. Ila proposé de permettre aux familles de déduire de leurs impôts le coût de garde d’enfants. Concernant le congé maternité, qui n’existe pas aux Etats-Unis de façon universelle, il propose d’accorder six semaines payées comme une indemnité chômage. Faut-il rappeler que Trump n’est ni un religieux ni un idéologue, il devra composer avec les élus républicains qui sont souvent les deux. La réalité de son pouvoir dépend du soutien de son parti. Je n’ai aucune sympathie pour Donald Trump mais les Américains ont peut-être préféré l’inconnu à la guerre … Qu’importe alors si les bellicistes européens sont aujourd’hui désorientés. pgibertie | 9 novembre 2016 à 12 h 17 min | Catégories : éducation prépa école de commerce | URL : http://wp.me/p6mtyl-FD

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Elle réinvente l’école avec succès, l’Education nationale lui interdit de continuer Eric Martin23 septembre 2016Nos brèves7 Commentaires Pour aider ses élèves à s’épanouir et à acquérir le goût d’apprendre, une institutrice française a fondé toute sa pédagogie sur trois points essentiels : l’action, l’amour et la motivation. Résultat ? Des gamins capables de lire dès l’âge de trois ans ou de résoudre des multiplications à quatre chiffres dès l’âge de quatre ans ! Et, le tout, dans la joie et la bonne humeur. Vous vous dites que l’Éducation nationale a dû être enthousiaste et ravie ? Pensez-vous ! Elle a aussitôt demandé à la rebelle de rentrer dans le rang…

Publié dans education nationale, Non classé | Laisser un commentaire

Le respect de nos us, coutumes et lois. Bonjour, Quand on va à l’étranger, nous devons respecter les traditions, les lois , les règlements et les usages en vigueur dans le pays d’accueil. C’est normal et découle d’un bon comportement des étrangers ou des touristes qui visitent un pays tiers. En annexe un article pour information et diffusion générale. En vous remerciant, Pieter KERSTENS http://www.altermedia.info/france-belgique/uncategorized/sadapterou-sen-aller_167554.htm

Publié dans Actualités et politique, education nationale, la Corse et les musulmans, la drogue ;arme de contôle social et politique, la vérité sur l'islam, politique, politique d'immigration, politique et religion, politique intérieure de France, respect des lois et des us à l'étranger! | Laisser un commentaire

Obligation vaccinal https://drive.google.com/file/d/0B_iUXt14Agc0RkVsU0Vfek5TT2c/view?usp=sharing

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Syrie:A. Juppé le TRAITRE!!!» l’ambassadeur de France à Damas, Éric Chevallier, dont l’ambassade vient d’être fermée et qui est rentré à Paris, a pris à partie son ministre devant ses collègues. Il a accusé Alain Juppé de ne pas avoir tenu compte de ses rapports et d’avoir falsifié les synthèses pour provoquer une guerre contre la Syrie.Au début des événements, en mars 2011, le Quai avait dépêché des enquêteurs à Deraa pour savoir ce qui s’y passait. Leur rapport, transmis à Paris, indiquait qu’après quelques manifestations, la tension était retombée, en contradiction avec les reportages d’Al-Jazeera et de France24 qui indiquaient à l’inverse que la ville était à feu et à sang. L’ambassadeur demanda la prolongation de la mission pour suivre l’évolution des événements. Furieux de ce premier rapport, le ministre des Affaires étrangères lui téléphona pour exiger qu’il le modifie et fasse état d’une répression sanglante. L’ambassadeur plaça alors le chef de mission à Deraa en conférence téléphonique avec le ministre pour lui redire qu’il n’y avait pas de répression sanglante. Le ministre menaça l’ambassadeur et la conversation se termina de manière glaciale. Immédiatement après, le cabinet d’Alain Juppé fit pression sur l’AFP pour qu’elle publie des dépêches mensongères confortant la vision du ministre. »(…..) « Le conflit entre le chef d’état-major des armées et Alain Juppé est également connu depuis longtemps. L’amiral Edouard Guillaud n’avait pas apprécié qu’Alain Juppé, alors ministre de la Défense, planifie à l’avance le renversement de Mouammar el-Kadhafi. Avec le discret soutien de son nouveau ministre de tutelle Gérard Longuet, il avait fait savoir publiquement son désaccord lorsqu’il avait reçu instruction de mobiliser les forces françaises contre la Libye » quinctius cincinnatus19 AOÛT 2016

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le Nouvel Ordre Mondial. L’Ordre Mondial de l’Empire, victime de sa cupidité et de son arrogance Par Oscar Fortin Mondialisation.ca, 23 août 2016 Humanisme Région : États-Unis, Moyen-Orient et Afrique du Nord Thème: Désinformation médiatique, Guerre USA OTAN, Histoire et Géopolitique empire Sans refaire l’histoire de tous les empires, nous pouvons reconnaître les causes profondes de l’effondrement du présent Empire, dirigé, économiquement, par les Grandes Familles oligarchiques et, politiquement, par Washington et Israël auxquels s’associent les pays membres de l’OTAN sans oublier le Japon, la Corée du Sud ainsi que les pays de l’Amérique latine qui leur sont encore entièrement soumis. Il aura su tirer profit de la Première Guerre mondiale, puis de la Seconde pour enfin s’imposer au monde tout au long de la guerre froide qui a pris fin avec la disparition de l’URSS. Ce fut une période où de grandes fortunes sont nées et ont appris à s’imposer à travers des gouvernements dont les dirigeants leur étaient redevables de leurs hautes fonctions. Ce fut également la période où l’Empire a su se présenter comme le grand défenseur des libertés individuelles et du progrès. C’était tout ce qu’il fallait pour qu’il devienne le grand protecteur des peuples et des nations. Si, dans les premiers temps, s’imposait cette image du grand sauveur et promoteur des valeurs humaines de liberté, de justice, de solidarité largement promue par les médias officiels et les institutions religieuses dominantes, ce n’est plus maintenant le cas. Les yeux s’ouvrent et les consciences s’éveillent sur la grande arnaque dont le monde est victime de la part de ces gouvernements soumis aux diktats et intérêts de ces oligarchies ambitionnant la domination du monde. La cupidité et l’arrogance avec lesquelles ils se révèlent de plus en plus leur enlèvent toute crédibilité et en font des ennemis d’Humanité. L’Église catholique, traditionnellement alliée à ces oligarchies et gouvernements, s’est démarquée récemment par la voix du pape François qui a dénoncé cet Ordre mondial à travers son Exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » et sa Lettre encyclique « Laudato si ». Ce dernier dont on se gargarise autant se révèle être un désordre mondial comme rarement en aura connu l’humanité. Bien avant ces paroles du pape François, beaucoup de peuples et de pays, ont élevé la voix pour dénoncer ce pouvoir impérial, ignorant le droit des peuples et des personnes, pour ne laisser cours qu’à sa cupidité et à son arrogance. Ce fut le cas de l’héroïque peuple cubain, de ceux du Vietnam, du Nicaragua, du Salvador et plus récemment de ceux de Bolivie, de l’Équateur et du Venezuela. Dans tous ces cas, les « sauveurs » de la démocratie se révèlent être des conquérants et des dominateurs sans état d’âme. Les assassinats, la corruption, les manipulations médiatiques, le mensonge, tout est bon pour autant que leurs objectifs de cupidité et de domination soient favorisés. Les cas de la Libye, de l’Ukraine et de la Syrie demeurent des cas d’espèce qui ne laissent planer aucun doute sur la morale de ceux qui veulent à tout prix sauver l’Empire. Pour se défaire de Kadhafi, amant de son peuple et ennemi de l’Empire, ils n’ont pas hésité à s’emparer de tous les moyens pour en faire un diable et en justifier les bombardements qu’ils ont eu le culot de baptiser « humanitaires ». Ce furent des milliers de morts et de blessés. Plus que tout, ce fut la fin d’un régime qui apportait paix, éducation, santé et solidarité à son peuple et à l’ensemble de l’Afrique. Aujourd’hui, c’est l’anarchie et le désordre le plus complet. En Ukraine, l’histoire est différente, mais l’objectif demeure le même : renverser un gouvernement pour le remplacer par des marionnettes en vue de prendre le contrôle de l’ensemble du territoire ukrainien y incluant la Crimée. Nous savons ce qui s’est passé : la population de Crimée, d’appartenance russe, n’a pas reconnu ce nouveau gouvernement issu d’un coup d’État et a aussitôt fait un référendum sur son indépendance politique et son rattachement à la République de Russie. Ce fut un oui sans équivoque que la Russie a aussitôt reconnu. D’où la colère de Washington et les sanctions imposées à la Russie. En Syrie, le drame est tout aussi tragique. En dépit du fait que le gouvernement de Syrie soit démocratique et que son Président ait été élu par son peuple, l’Empire a décidé que ce dernier devait partir. Ce fut le début, en 2011, d’une guerre qui ne cesse de faire des milliers de morts. Les groupes terroristes sont utilisés pour déstabiliser l’actuel gouvernement. La coalition internationale, sous la direction de Washington, ne se préoccupe aucunement du droit international relatif au respect des espaces aérien et territorial. Ils agissent comme s’ils étaient dans leur propre cour. Ils exigent même du Gouvernement syrien de ne pas les attaquer et de les laisser faire ce qu’ils ont décidé de faire. Ils en ont même avisé la Russie. C’est tout le contraire de la Russie, de la Chine, de l’Iran et du Hezbollah qui sont en Syrie à la demande du gouvernement du Président Bachar Al Assad. Cette présence a effectivement pour effet de modifier amplement les plans de la coalition internationale et ceux des terroristes qui agissent en sous-main de ces derniers. La Syrie devient de plus en plus le champ de bataille de ce qui deviendra sans doute l’affrontement majeur entre la coalition sous direction de la Russie et de celle sous la direction de Washington. La réponse à cette mise en garde de Washington contre le gouvernement syrien, tel que mentionné plus haut, peut devenir l’élément détonateur de cette guerre tant désirée par Washington. Poutine aura certainement le dernier mot. Le premier juillet dernier, le président XI Jinping de la Chine a tenu un discours fort important à l’occasion du 95e anniversaire du Parti communiste chinois. Le contenu de cette intervention est passé inaperçu dans nos médias officiels alors que les déclarations faites marquent un tournant irréversible par rapport à l’Ordre mondial qui régit actuellement l’humanité. “Le monde est sur le point de changements radicaux. Nous voyons comment l’UE est progressivement en ruine et l’économie américaine s’effondre. Cela finira dans un nouvel ordre mondial. Ainsi, en 10 ans, nous aurons un nouvel ordre mondial qui ne ressemblera en rien à celui de maintenant, et dans lequel la clé sera l’Union de la Russie et de la Chine “, « L’ordre mondial doit être décidé non pas par un pays ou un petit nombre de pays, mais par un large accord international » « La Chine préconise que les gens de tous les pays se réunissent pour changer la puissance mondiale, les risques en opportunités, et remplacer la confrontation par la coopération et les monopoles par des offres gagnant-gagnant », Les objectifs de la présente guerre ne concernent pas uniquement la protection de certains territoires et gouvernements, mais la mise en place d’un nouvel ordre mondial où chaque peuple, chaque État deviendront de véritables acteurs du destin de notre humanité. Ce sera la fin de ces grandes familles oligarques qui s’imposent par leur pouvoir économique et qui s’asservissent gouvernements, peuples et nations. Dans l’esprit de la Russie, de la Chine et de tous leurs alliés, l’Humanité n’a d’autres choix que d’avancer vers un monde multipolaire où chaque peuple et chaque nation seront respectés dans leurs droits. Le tout ne se réalisera pas du jour au lendemain, mais les moments que nous vivons marquent la fin, sans retour, de cet Ordre mondial dominé et dirigé par l’Empire. Le Président de la Chine parle d’une période de 10 ans pour que ce Nouvel Ordre Mondial apporte oxygène et paix au devenir de l’Humanité. Cet Empire, dominé par la cupidité et l’arrogance, ne saurait survivre plus longtemps. Les mensonges, les manipulations, l’interventionnisme tous azimuts n’ont plus leur place dans ce monde aux horizons de justice, de vérité, de solidarité et de respect. Oscar Fortin La source originale de cet article est Humanisme Copyright © Oscar Fortin, Humanisme, 2016

Publié dans Le Nouvel Ordre Mondial., Non classé | Laisser un commentaire

C’est pas mal et ça me plaît! Maintenant pour être sûr de gagner le paradis et la vie éternelle, il est nécessaire de pratiquer activement la charité, l’aide et l’accueil de l’autre. D’aimer celui qui spontanément te rebute. Le pape François donne sa marque.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire