Attention : un Front National peut en cacher un autre !

Montebourg et Mélenchon leaders du Front National de Gauche (Daniel Cohn Bendit)

Montebourg Mélenchon même combat !

 Daniel Cohn-Bendit a eu, depuis le Parlement de Strasbourg, un mot qui tonne comme un aveu : il y a bien une gauche infréquentable, elle existe.

 Parlant d’Arnaud Montebourg, il dit : « c’est le Front National de Gauche » (JT de Canal+, 1er déc.).

Cette gauche nationale-socialiste qui rejette toute forme de fraternisation avec les Prussiens et les casques à pointe incarnés par la walkyrie Angela Merkel, c’est celle de Montebourg.

 C’est aussi celle du Mélenchon content de voir les bottes de l’armée chinoise écraser le peuple tibétain, et qui fermera les yeux si les Arabes égorgent enfin tous les Juifs.

 Hollande doit en tirer la conséquence politique qui s’impose, avoir le courage de rompre immédiatement avec la gauche du PS et le Front de gauche, ce Front National de gauche des Montebourg et Mélenchon, avoir le courage d’aller à l’élection avec la seule démocratie sociale.

 J’ai dit « avoir le courage » ? Aïe ! Il y a un problème, heu heuuu !

Attention : un Front National peut en cacher un autre !

 En quelques mots, Daniel a bouclé la boucle, ramené la gauche du socialisme à ses origines. Front national de gauche, Front national de droite, c’est toujours le Front National.

 Ce Front national qui fit élire François Mitterrand pour la première fois dans la Nièvre en 1946 avec le seul soutien du parti des Indépendants-Paysans d’Edmond Barrachin, le parti le plus à droite de l’époque, les voix de la Nouvelle Action Française de Bertrand Renouvin, celles des nostalgiques du Parti Populaire Français de Doriot, Jouvenel et Tixier-Vignancour, l’ancêtre du Front National actuel.

 Franz-Olivier Gisbert mettant en doute dans une interview les « voix de gauche » de la Nièvre racontées par Mitterrand dans Ma part de Vérité, celui-ci concéda, crayeux et pincé, « vous croyez queu heuuuuu… soit, disons que c’était « des voix mélangées » (L’honneur perdu de François Mitterand, p.169).

 Cette extrême-droite de l’après guerre était la même qui avant guerre fréquentait les salons des radicaux et des socialistes, couchait avec leurs femmes (lire Gilles de Drieu La Rochelle), aida Blum à porter Pétain au pouvoir pour se retrouver, radicaux-socialistes et extrême droite enfin réunis, à Vichy.

 Mauvais souvenirs pour nos modernes socialistes qui frémissent dès que l’on parle de la Cagoule, qui savent bien (enfin, ceux qui connaissent un peu l’histoire) que Cagoule-Mitterrand-radicaux-Jouvenel-Action Française-socialistes-Doriot-communistes-collaboration-famille Gouze Renal-Déat-Danielle Mitterrand-Klaus Barbie-Bousquet… c’est du presque pareil au presque même, une vraie salade mélangée qui fournissait à Mitterrand « les voix mélangées » qui le firent élire.

 Il a dû frémir, Arnaud de Montebourde, en entendant Cohn-Bendit le traiter de Front National de Gauche. Il va se défendre, dire que les Verts cherchent par cette insulte à racoler des voix socialistes, dire que lui, Montebourg cherche à faire revenir à gauche les voix ouvrières qui se portent massivement sur Marine Le Pen, qu’il ne faut pas laisser à Sarkozy le bénéfice du report des voix frontistes sur son nom au deuxième tour.

 Il n’y pourra rien. « Front National de Gauche » laissera plus de traces encore que  la « gauche molle » d’Aubry, l’autre frontiste de la gauche du parti socialiste, pour qualifier le centre et la droite socialistes.

Et pourtant !

 Le retour du sentiment anti-allemand…

 Et pourtant, il n’a pas tort Montebourg, de demander le rejet de l’Allemagne, la sortie de l’euro, la fin de l’Europe.

Il n’a pas tort, parce que le projet présidentiel que portent les socialistes et les Verts est incompatible avec la rigueur économique et financière allemande, l’euro et l’Europe.

 Il l’était déjà en 1982. Ne lisait-on pas dans Le Monde que ce n’était pas à la France de dévaluer son franc mais à l’Allemagne de réévaluer son mark, et n’entendait-on pas dans les meetings socialistes crier « l’Allemagne paiera ! »

Maurice D.

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans Colloque & idée de F.N, La CGT fait la grève pour contrer le F.N. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s