la France cède 20% de ses reserves d’or!

En à peine 9 ans la France est passé de 3ème place des pays les mieux pourvus en réserve d’or à la 5ème place, au moment même où le pouvoir exige des efforts abyssaux aux français! 

Le stock d’or de la Banque de France est d’abord passé de 3024 tonnes en 2004 à 2719 tonnes au 31 décembre 2006. Nicolas Sarkozy, alors tout frais ministre de l’Economie, annonce la vente de 500 à 600 tonnes d’or de la Banque de France sur 5 ans. La France pourra placer l’argent ainsi dégagé sur des devises et des placements obligataires, dont les intérêts serviront à réduire la dette.Cette vente à eu lieu quand les cours de l’or commençaient à s’envoler. A la Bourse de Paris, le lingot d’or était côté autour de 10.000 euros en 2004, il avoisinait déjà les 25.000 euros en 2010 et le phénomène s’est accéléré. Entre 2004 et 2011, le prix moyen de l’once d’or a explosé : il est passé de 409,72 dollars à 1 384,21 dollars.

Les cours explosent, les pays européens limitent leurs ventes
Question timing sur les cours, on a connu mieux. Entre 2004 et 2011, le prix moyen de l’once d’or a explosé : il est passé de 409,72 dollars à 1 384,21 dollars.

Le timing est d’autant plus étrange qu’en Europe, les banques centrales des pays membres de l’Eurosystème, qui regroupe la Banque centrale européenne et les banques centrales des Etats de la Zone euro, ainsi que la banque nationale suisse et la Sveriges Riksbank (banque centrale de Suède) ont décidé en 2004 de limiter leurs ventes d’or. En tout, les banques se sont engagées, dans le cadre du CBGA 2 (Gold sales Under the Central Bank Gold Agreements) qui couvrait la période 2004-2009, à ne pas vendre plus de 500 tonnes d’or par an pendant cinq ans.

La France cède 20% de ses réserves d’or
La France, signataire de cet accord, liquide autant qu’elle le peut. Le stock d’or de la Banque de France passe d’un peu plus de 3 000 tonnes en 2004 à 2 445 tonnes fin juillet 2009. Soit un peu moins de 20% de ses stocks. Depuis, le montant des réserves est resté quasiment inchangé, puisqu’en janvier 2011, la France détenait pour 2 435,4 tonnes d’or.

Au total, ce sont 572 tonnes qui ont été vendues par la France entre 2004 et 2009, d’après les données du World Gold Council. En tout, cela représente tout de même près de 40% des ventes totales de stocks d’or par l’ensemble des pays de la Zone euro sur la période.

Une moins-value de neuf milliards d’euros
572 tonnes d’or donc. A MoneyWeek, nous nous sommes amusés à faire une évaluation de ce que cela représente. Nous avons pris en compte les périodes de vente des stocks d’or, l’évolution du cours de l’once d’or en dollar et la parité euro / dollar de l’époque. Nous arrivons ainsi à un montant de 8,96 milliards d’euros courants.

Si la France avait vendu ces 572 tonnes aujourd’hui, elle aurait touché deux fois plus d’argent, soit un montant supérieur à 18 milliards d’euros. Les intérêts représenteraient, avec le taux actuel en année pleine, environ 300 millions d’euros par an. Une goutte d’eau dans la dette publique abyssale de l’Hexagone (1 574,6 milliards d’euros au troisième trimestre 2010). Alors pourquoi vendre cet or ?

Une goutte d’eau dans un océan de dettes
Il est vrai qu’amasser le métal jaune à la Picsou ne remplira pas les caisses de l’Etat. Vous ne pouvez pas en faire grand chose en matière de rendements financiers. L’or ne rapporte pas. Mais l’intérêt, justement, de l’or pour une banque centrale est ailleurs. Le métal précieux fait partie des actifs et lorsque son cours grimpe comme ces dernières années, en avoir une grande quantité permet de stabiliser sa monnaie et de crédibiliser sa dette. D’autant plus quand le club mondial des faux monnayeurs (la Fed, la BCE et le Japon) s’en donne à coeur joie et que l’inflation décolle.

Nuançons cependant nos propos. La France dispose encore du cinquième stock d’or de la planète derrière les Etats-Unis, l’Allemagne, le FMI et l’Italie. La Chine, elle, est juste derrière, et cherche à acquérir autant du précieux métal jaune qu’elle peut. Il est vrai que c’est un actif plus intéressant que les bons du Trésor US dont elle ne sait plus quoi faire.

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans économie et pouvoir, la mondialisation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s