Qui ,de Risposte Laïque ou de l’Humanité,est le plus proche de l’extrême droite?

Publié le 8 août 2011 par Lucette Jeanpierre – Article du nº 211

A Riposte Laïque, nous sommes habitués à être classés à « l’extrême droite » par des adversaires qui se réclament souvent de la gauche ou de l’extrême gauche, mais aussi par des journalistes de tout bord. C’est au tour de Lina Sankari, dans un article paru le 5 août dans L’Humanité, de se lancer dans cet exercice. (1) Pourtant, ce texte, bien que malveillant sur le fond, est totalement différent des précédents. Les journalistes, habituellement, se contentent d’écrire que RL est d’extrême droite, sans se sentir l’obligation d’approfondir la question. Cette fois, Lina Sankari reprend nombre de citations de notre site, notamment quand Fabrice Letailleur explique que l’immigration massive de ces dernières années a servi le patronat, contre la classe ouvrière – ce qu’affirme également le député communiste André Gerin et ce qui disait Georges Marchais il y a 30 ans. Elle cite également fréquemment des propos de Pierre Cassen – dont elle affirme qu’il serait Cyrano – sur la réalité de l’offensive islamiste en France, qui ressemblent étonnamment, parfois, à une promotion de notre site. On peut en effet se demander, à la lecture de certains passages, qui reprennent nos propos sur l’islam et l’immigration, quel lecteur de L’Humanité serait assez stupide pour ne pas les partager.

Mais puisque ce journal nous fait l’honneur de nous consacrer un article, en nous classant à l’extrême droite, pourquoi ne pas approfondir cette question, en toute fraternité, avec nos valeureux confrères. Faut-il leur rappeler, comme le fait remarquablement Aramis sur le site du journal communsite, que ce fut dans les années 1930, sous la Troisième période de l’Internationale communiste – la plus sectaire – que Staline et les siens commencèrent à classer à l’extrême droite, et à qualifier de fasciste, quiconque avait le malheur de ne pas croire à la politique du socialisme dans un seul pays, et pas davantage au génie du « Petit père des peuples ». Les trotskistes seront, à cette période, qualifiés « d’hitlero-trotskistes », tandis que les socialistes auront droit au qualificatif de « social-fascistes ». De même seront également classés à l’extrême droite les révoltes ouvrières d’Allemagne de l’Est (1953), Budapest (1956), noyées dans le sang par les chars soviétiques, soutenus alors par le quotidien communiste français qui insultait  grossièrement les travailleurs de ces pays, jugés contre-révolutionnaires.

Faut-il rappeler à Lina Sankari qu’un régime d’extrême droite se caractérise par un parti unique, un chef nanti de tous les pouvoirs, le refus de tout processus démocratique, dont les élections, le refus droits syndicaux et d’organisations autonome des travailleurs, le racisme, et l’absence de toute structure indépendante du pouvoir dans la société civile. Bref, un modèle que L’Humanité défendra bec et ongles tout au long de son Histoire, en le qualifiant honteusement de communisme, jusqu’à l’effondrement du mur de Berlin. Ecrire cela ne signifie pas que nous n’avons pas de respect pour des militants du PCF qui ont pu avoir une attitude exemplaire pendant la Résistance (ce qui ne doit pas nous faire oublier le pacte germano-soviétique scellant l’alliance Hitler-Staline en 1939), et purent être, historiquement, d’excellents syndicalistes ou élus locaux exemplaires luttant pour un monde meilleur, contre les injustices sociales.

Nous sommes ravis que le PCF, sur la question démocratique, ait évolué. Aujourd’hui, il serait stupide, de continuer à le qualifier de « Parti stalinien ». Pour autant, nous sommes obligés de constater qu’il demeure, en son sein, des vestiges de pratiques passées, comme le fait de qualifier Riposte Laïque de site d »extrême droite », reprenant les pires pratiques des années 30. Nous préférerions que nos détracteurs, qui dépassent largement les rangs du seul journal communiste, au lieu de chercher à nous salir par ce qualificatif insultant, nous expliquent en quoi nous avons tort. Nous aimerions lire, dans leurs colonnes, que l’islam permet une intégration de plus en plus réussie, qu’aucun de ses ministre du culte ne demande d’accommodements raisonnables avec la laïcité, qu’il y a de moins en moins de voiles en France, et que la construction de mosquées renforce le vivre ensemble. Nous serions ravis de voir développée la thèse de Jean-Luc Mélenchon, que le PCF soutiendra aux présidentielles, qui expliquait, lors de son débat face à Marine Le Pen, que l’immigration « améliorait notre peuple ». Nous aimerions qu’on nous le prouve, en période de chômage de masse, et de progression du communautarisme. Nous serions comblés si on nous démontrait que l’insécurité a d’abord des causes sociales, et n’a rien à voir avec un choc civilisationnel ou culturel, et encore moins, bien sûr, avec une immigration majoritairement post-coloniale. Nous serions intéressés que le PCF nous explique comment on peut lutter contre la mondialisation libérale, défendre le monde du travail, en restant dans l’Union européenne, et en gémissant qu’il faut une autre Europe. Nous aimerions que le Parti communiste nous démontre que quand la majorité de ses députés refuse de voter la loi contre le voile à l’école, ou la loi sur contre le voile intégral, il ne fait pas le jeu de la pire extrême droite islamiste. Nous aimerions être certains que quand le maire communiste d’Echirolles, Renzo Sulli, accepte et revendique le fait qu’une conseillère municipale de son équipe puisse siéger voilée, il ne déroule pas le tapis rouge à la pire extrême droite cléricale. Que dire du soutien inconditionnel, qui doit faire se retourner Georges Marchais dans sa tombe, à des clandestins, armée de réserve du capital, comme dirait Marx, dont la présence fait le bonheur de Laurence Parisot et d’employeurs peu scrupuleux. Faut-il évoquer le soutien à l’opération « Un bateau pour Gaza » qui ne peut que faire le jeu des fascistes antisémites du Hamas ? Quand le formidable Pat Condell dit, indigné par des manifestations violentes, que « la gauche est devenue la nouvelle extrême droite », (2), le PCF, qui entend, avec d’autres, interdire la liberté de réunion et de manifestation à quiconque ose dénoncer l’islamisation de nos pays, ne répond-il pas parfaitement à cette définition ?

Nous pourrions multiplier les exemples montrant à Lina Sankari et à l’ensemble du Parti communiste qu’ils devraient manipuler le concept d’extrême droite avec davantage de précautions… Nous pourrions nous interroger sur la fascination que l’islam exerce sur un journaliste communiste comme Alain Gresh, qui soutient le régime des ayatollahs en Iran. Nous pourrions remarquer qu’un Garaudy, ancien haut responsable communiste, est passé de la vénération de Staline à celle d’Allah, qu’il s’est converti à l’islam, et qu’aujourd’hui, avec des personnages comme Faurisson, il a une lecture fort particulière de l’Holocauste qui fait la joie des pires négationnistes et des islamistes. Pour nous, la véritable extrême droite, ce sont les théocraties religieuses qui, en Iran, en Arabie saoudite ou ailleurs, imposent la charia et ses pratiques barbares à leurs peuples.

Nous persistons et nous signons donc ce passage qu’a repris la journaliste de L’Humanité : « La véritable extrême droite (…) ce ne sont pas les Marine Le Pen, Oskar Freysinger, Nigel Farage ou Geert Wilders qui menacent nos vies, nos valeurs, nos démocraties, ce sont les fascistes islamistes qui veulent nous imposer la charia, et nous transformer en dhimmis ». Et force est de constater que sur le terrain, cette nouvelle extrême droite politico-religieuse trouve, avec la gauche, dont le PCF, de précieux alliés.

Il nous semble donc, à travers tous ces exemples, historiques et actuels, que Riposte Laïque, qui se réclame de l’Héritage de la Révolution française, des Lumières, de Voltaire, de la liberté d’expression, de la laïcité, de l’égalité hommes-femmes, de la République, et qui combat férocement tous les totalitarismes, est bien plus éloigné des thèses de l’extrême droite que nos « amis » de L’Humanité.

Lucette Jeanpierre

(1) http://www.humanite.fr/03_08_2011-riposte-la%C3%AFque-la-nouvelle-extr%C3%AAme-droite-en-guerre-des-cultures-477353

(2) http://ripostelaique.com/Aujourd-hui-en-Europe-la-gauche.html

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans Islam & laïcité, L'islam...c'est le Problème..., la gauche fut la mère de la collaboration., le silence est d'or!, martine aubry, politique d'immigration. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s