Quelques solides aeguments pour montrer à l’Humanité que RL n’a rien à voir avec l’extrême droite!

REPONSE AU JOURNAL L’HUMANITE, QUI CLASSE RL A L’EXTREME DROITE

http://www.humanite.fr/03_08_2011-riposte-la%C3%AFque-la-nouvelle-extr%C3%AAme-droite-en-guerre-des-cultures-477353

Pour assigner Riposte Laïque dans l’extrême droite, il faudrait que RL corresponde au critères nécessaires et suffisants communs à toutes les extrêmes droites par delà le temps (siècles) et  l’espace (pays, continents). Or, qu’elles soient révolutionnaires ou traditionnelles, de telle ou telle autre religion, de telle ou telle autre nationalité, de telle ou telle autre ethnie ou race etc… les extrême- droites partagent toujours un point commun, qui est le revers de leurs idées réactionnaires : le rejet des valeurs de la modernité, qui ont modelé nos sociétés occidentales démocratiques depuis plus de 150 ans.

Et quelles sont ces valeurs ? La démocratie, l’individualité, l’égalitarisme, le matérialisme philosophique (à l’opposé du spiritualisme), le sécularisme.

L’antidémocratie a toujours été la porte d’entrée officielle dans l’extrémisme. Est ce que RL est contre la démocratie, le parlementarisme ? à aucun moment dans ses textes, il n’apparait une telle chose, par contre ses rédacteurs dénoncent les menaces que font peser les islamistes sur la démocratie. Donc cela fait un critère qui met RL hors de l’extrême droite, et en plus c’est le principal.

RL, défendant la laïcité et la république contre le cléricalisme et le communautarisme,  se place dans la défense de l’individu contre la communauté.. RL ne peut donc être taxé d’anti-individualistes.

RL défend l’égalité homme femme, défend le fait que l’islam soit traité par la loi de façon égale aux autres, et ne subisse pas de passe droit que ce soit au niveau financement oupratique du culte. Ses rédacteurs ne défendent pas une société hiérarchisée par la race ou la religion, contrairement aux islamistes. Donc on ne peut pas dire qu’ils soient anti-égalitaires.

Sa culture républicaine et laïque, son combat contre l’imposition de normes religieuses dans la société, met RL dans le camps des matérialistes plutôt que des anti-matérialistes. Donc on ne peut pas dire que RL est anti-matérialiste, contrairement par exemple aux droites religieuses, dont font partie les islamistes.

RL lutte contre l’imposition de normes religieuses dans la société civile et en politique, s’il y a bien des champions de la sécularisation, c’est bien ses rédacteurs et contributeurs, plutôt que leurs détracteurs de gauche qui s’accommodent des empiètement par les extrêmistes religieux sur la société à partir du moment où il s’agit de musulmans et non de chrétiens. Donc rédacteurs et contributeurs de RL ne sont pas contre la sécularisation.

Par conséquent on peut difficilement classer RL à l’extrême droite. Sauf à faire des acrobaties et des confusions politiques et philosophiques. Surtout que l’équipe rédactionnelle est assez étendue au niveau des positions politiques, il ne s’agit pas d’un parti avec une ligne définie sur tous les sujets. Dés le départ ses fondateurs se sont posés comme ouverts au delà du clivage gauche/droite.

Par contre les islamistes eux répondent eux au critères de l’extrême droite, plus que les droites populistes anti-islam, qui sont plus complexes que l’extrême droite proprement dite. Donc l’extrait sur l’extrême droite et l’islamisme montre juste que chez RL on sait reconnaitre les vrais extrême droites, contrairement à certaines personnes de gauche.
Le meilleur exemple c’est le manifeste des indigènes de la république, où si l’on fait abstraction des pièges à gauchistes (discriminations, colonisation etc…) qui relèvent d’une position identitaire, se révèlent toutes les caractéristiques d’un mouvement d’extrême droite : racialiste, anti-républicain, antiféministe, clérical et antilaïque, et surtout clairement affichées anti-universaliste, c’est à dire contre la valeur commune à toutes les gauches. Cela n’a pas empêché des gens se disant de gauche, et pas que des inconnus, de signer ce texte. Indigènes de la républiques dont les idoles internationales sont deux acteurs majeurs des extrême- droites non européennes : le hamas et le régime iranien.

Et les Indigènes de la République, représentent, en plus des islamistes la synthèse de ce que RL dénonce parmi l’immigration, c’est à dire une culture antifrançaise et antirépublicaine, différentialiste.

Quand à l’extrait sur l’immigration de RL, c’est le discours qu’ on doit trouver dans de vieux numéros de « l’Humanité », quand la gauche défendait avant tout le prolétariat contre le capitalisme, et non les minorité ethniques. Georges Marchais tenait les mêmes discours sur l’immigration. Donc c’est loin d’être une preuve que c’est un mouvement d’extrême droite, même siparfois le positions de certains peuvent être ambigus.

Quant à la dénonciation des prières de rue, ce devrait être la gauche qui devrait être en première ligne plutôt que les nationalistes, les chrétiens et autres en dehors de RL. Comment en étant de gauche peut on accepter que des religieux prennent arbitrairement une rue, un quartier pour le transformer en lieu de culte de façon illégale et y faire sa loi en gênant les riverains?

La Gauche repose l’émancipation des individus vis à vis de la religion, la liberté de conscience, la laïcité, la sécularisation de la société, et non le laxisme vis à vis des empiètement du cléricalisme sur la société française. A l’universalisme les dirigeants de gauche et d’associations classées à gauche ont substitué le laxisme et la confusion sociale (musulmans = pauvres) vis à vis des musulmans, c’est à dire un traitement différencié et inégalitaire des religions et des ethnies, en accordant aux musulmans ce qu’ils ont combattu face aux catholiques.

C’est à la gauche de combattre pour la liberté des filles vis à vis du voile, de refuser les entorses à la loi de 1905 sur le financement des religions au lieux d’y participer, de lutter contre l’imposition d’interdits alimentaires religieux dans les cantines des écoles, collèges, lycée ou autres institutions publiques, contre l’accaparement de l’espace public destiné à tous pour le transformer en espace privé religieux, contre les procès de censure religieuse plutôt que de les accompagner au travers d’associations anti-racistes.
La Gauche repose sur le combat contre les oppressions religieuses, et non leur accommodement à partir du moment où ce sont des musulmans.

Oui c’est vrai qu’au niveau institutionnel il n’est pas normal que l’enseignement religieux reçoive des crédits conséquents, mais au niveau pratique il est encore plus important de lutter contre le fait que des gens se font violer leur liberté de conscience dans la vie de tous les jours par des islamistes, pour donner tout son sens à la laïcité.

C’est bien beau de dénoncer les alliances forcées de RL ( au vu des positions laxistes ou accommodante de nombreux leaders de gauche ) avec les populistes, mais c’est de l’hypocrisie si c’est pour en face, laisser faire l’extrême droite islamiste, et dénoncer les critiques contre les islamistes plutôt que les actes d’extrême droite des islamistes.

Janus

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans la gauche fut la mère de la collaboration., marine le pen:intègre, martine aubry. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s