La lutte contre l’islam et le multiculturalisme ne justifient pas que l’on tue des innocents.

Publié le 27 juillet 2011 par Fabrice Letailleur – Article du nº 209

La tragédie d’Oslo est en réalité une victoire pour les islamistes, car elle se retourne contre les résistants  qui prônent la défense de nos valeurs démocratiques et universelles  que ces mêmes fanatiques d’Allah s’évertuent à combattre en tentant de nous imposer la charia comme modèle de société théocratique.

Le tueur d’Oslo pensait  réveiller les consciences en perpétrant ce geste ignoble en éliminant froidement des jeunes socialistes qui s’étaient rassemblés pour tout simplement débattre comme il nous est permis de le faire dans une société démocratique.

Personne ne peut nier que la politique d’immigration exponentielle  impulsée par les dirigeants Européens ces 30 dernières années  qu’ils ont imposé à leurs concitoyens déjà frappés par une crise n’a fait qu’accentuer les inégalités et appauvrir le monde du salariat.

Les responsables de ce carnage sont en fait nos élites bien pensantes qui ont choisi de se ranger du côté des oligarchies au lieu de préserver la condition de vie de leurs compatriotes.

Anders  Berhing  Breivik est un psychopathe qui a cru que par la violence il arriverait à convaincre les Norvégiens du danger réel que fait peser l’islam  dans nos sociétés occidentales. La violence n’est jamais le meilleur moyen de convaincre ses congénères des dangers d’une idéologie fascisante qui caractérise l’islam dans ses fondements et ses dogmes.

Le vivre ensemble n’est possible que dans la mesure où les personnes d’origine étrangère voulant s’installer dans un pays d’accueil en acceptent les us et coutumes. Le problème avec l’islam  c’est que celle-ci est une idéologie dominante qui ne saurait accepter de transiger sur ses valeurs.

Les démocrates n’ont pas compris qu’une lutte sans merci était engagée et que nous étions rentrés depuis les attentats sanglants  du World Trade Center à New York du 11 septembre  2001 dans une  guerre  civilisationnelle que nous ne pourrons pas éviter si nous continuons à nier que la mondialisation de l’économie est en partie la cause d’un déracinement des identités nationales et l’idée que les Peuples se font d’appartenir à une Nation.

Les peuples ont besoin pour exister de pouvoir s’identifier à des racines communes et des valeurs communes. Le multiculturalisme est tout le contraire et ne simplifie pas l’intégration et l’assimilation  des étrangers parmi les autochtones.

Pour autant, cette folie meurtrière d’Anders Berhing Breivik est contre productive et doit être condamné avec la plus grande des fermetés. Ce geste criminel est impardonnable et est tout aussi condamnable que les attentats aveugles d’islamistes radicaux s’en prenant  aveuglément à des non musulmans et des musulmans.

Ce salopard doit finir ses jours en prison, car il a brisé la vie de jeunes adolescents qui ne méritaient pas une fin aussi tragique et ignoble.

On ne combat pas le fascisme vert avec les armes de la violence on le combat avec les armes de la persuasion, de la conviction et par la  dénonciation des actes barbares que cette idéologie véhicule dans les pays ou elle est dominatrice.

Les élites bien pensantes de la gauche et des associations antiracistes ont tout de suite voulu rendre responsable  du massacre d’Oslo les partis populaires qui dénoncent les dangers de l’islam et du multiculturalisme.

Cet amalgame est scandaleux et démontre une nouvelle fois qu’ils vivent dans le déni de réalité et refusent obstinément d’ouvrir les yeux devant un islam conquérant qui avance masquer sans se soucier des états d’âmes de nos hommes politiques qui semblent déjà  avoir baissé les bras.

Le drame d’Oslo devrait nous faire réfléchir  si nous voulons éviter qu’un nouveau carnage ne se reproduise dans le futur contre des victimes innocentes.

Nous devons continuer à critiquer inlassablement toutes les idéologies qui veulent nous imposer leurs dictats. Si nous ne pouvions plus le faire, nous passerions d’un régime démocratique à un régime totalitaire.

Est-ce que nous voulons  une telle société de censure pour nos enfants dans le futur ?

Le massacre du fou d’Oslo en tuant des jeunes socialistes s’en est pris à la liberté d’expression.

C’est pour cette raison que je pense que cet acte ignoble d’Anders  Berhing Brevik à plus servi la cause des islamistes que celui du camp de la liberté contre l’obscurantisme.

Fabrice Letailleur

Voir son blog

http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans L'attentat d'Oslo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s