Nadine Morano à encore fait des siennes:Une vendeuse licenciée:Honteux!!!

 

A l’ombre de mon clocher (6)

Posté par Sarah Jayle 4 juin 2011
 

La chronique de Françoise Monnestier

Nadine Morano a encore fait des siennes. Elle est décidemment incorrigible. Non contente d’avoir intenté, voici quelques mois une quinzaine d’ actions en justice contre des citoyens qui avaient osé poster sur Internet des commentaires peu flatteurs la concernant, elle vient de récidiver à Nancy dans un grand magasin. Alors qu’elle faisait quelques emplettes en compagnie de sa fille et d’un garde du corps, une jeune employée du magasin a cru devoir plaisanter sur le cerbère en compagnie de ses deux collègues. Un de ceux-ci se faisait fort de faire trois bouchées dudit cerbère. La jeune femme rétorque alors que pour se mesurer au garde du corps il faut « casser la gueule à Nadine Morano ». Manque de chance pour la donzelle, la ministre a l’oreille fine et ne goûte pas la boutade. L’employée à beau se confondre en excuses, rien n’y fait. Le sous-ministre exige des actions, demande à voir la direction, exige des suites à ce petit incident. Mère d’un enfant en bas âge qu’elle élève seule, la jeune femme implore le pardon. Elle est licenciée deux jours plus tard. Le pardon et la parole libre ne font visiblement pas partie de la culture de Nadine Morano même si elle jure ses grands dieux qu’elle n’est pour rien dans ce licenciement. Moi qui croyais naïvement que les lettres de cachet n’avaient plus cours depuis longtemps et que la Bastille avait été rayée de la carte.

 

Naomi Campbell en guerre

Figure emblématique du mannequinat financé par les grands groupes du CAC 40, Naomi Campbell est connue pour son mauvais caractère, ses sautes d’humeur et son goût pour la boxe quand il s’agit de s’en prendre à de simples domestiques. Elle est aussi connue pour avoir témoigné au procès de l’ex-dictateur –président du Libéria, Charles Taylor, jugé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il lui aurait offert une collection de diamants et le tribunal voulait en savoir un peu plus sur ce royal cadeau . La panthère noire déclara qu’elle considérait ce cadeau comme une broutille, elle qui était habituée à recevoir quotidiennement de superbes cadeaux. Alors pourquoi pas des diamants ? Naomi Campbell fait aujourd’hui la une de l’actualité pour avoir protesté vigoureusement contre une publicité de la firme américaine Kraft Foods sur une plaque de chocolat. Son crime ? Avoir mis sur le même plan la plaque de chocolat et le mannequin sur le thème : « Naomi, passe ton chemin, il y a une nouvelle Diva ». Le sang de la panthère n’a fait qu’un tour : « Je suis choquée, c’est perturbant d’être comparée à du chocolat pas seulement pour moi, mais pour toutes les femmes et tous les gens de couleur ». Elle a donc ressorti la vieille ficelle du racisme et entraîné dans son sillage des protestations du lobby anti- raciste « Operation Black Vote » pour contraindre Kraft Foods à retirer sa publicité. Leurs vœux ont été exaucés et la pub retirée. Sale coup pour cette firme américaine qui fait dans le politiquement correct depuis plus d’un siècle, est devenue un champion des produits équitables et possède les biscuits français Lu, le britannique Cadbury(auteur de la pub incriminée), les chocolats belges Côte d’Or et consorts . Sa propriétaire Irène Rosenfeld est, selon le magazine Forbes, la deuxième femme la plus élégante au monde aux côtés de Michèle Obama. Bref, elle est en pays de connaissance avec Naomi Campbell qui compte bien profiter de ce léger dérapage pour faire parler d’elle et demander éventuellement un dédommagement sonnant et trébuchant. Il n’y pas de petits profits.
En 2008, la panthère noire avait gravement insulté une femme officier de police à l’aéroport d’Heathrow au motif récurrent qu’elle aurait été raciste. Elle oublierait également, parfois, d’acquitter ses impôts . Enfin, elle se plaint d’être une victime expiatoire des magazines et des défilés de mode quand elle ne fait pas la Une de Vogue ou ne se considère pas traitée comme une reine. Elle regrette que même après l’élection d’Obama, les mannequins blonds aux yeux blonds continuent d’avoir la côte. Mais tout cela ne l’empêche pas de filer le parfait amour avec un milliardaire russe. Bref, elle est exemplaire du politiquement correct.

Lorsque l’enfant paraît

L’Elysée a plusieurs messagers… comme Cadet-Rousselle avait trois maisons, l’Elysée a disposé de trois messagers successifs pour annoncer la bonne nouvelle …Pal Sarkozy, le père de son fils, a été le premier, via la presse allemande, à proclamer qu’il serait grand-père avant la fin de l’année. La belle aubaine ! Marisa Bruni-Tedeschi, la mère de sa fille, a annoncé la bonne nouvelle … dans la presse italienne choisissant La Stampa pour l’occasion. Il aurait été pour le moins inconvenant de véhiculer la nouvelle dans le journal du Vatican… Maintenant, c’est au tour de Jacques Seguela, le « parrain » du coup de foudre entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, de porter la bonne parole –cette fois dans la presse belge et de révéler le sexe de l’enfant à naître : « Ce sera un garçon ». On le voit, la presse française n’a pas la côte chez ces tenants de l’hyper-classe mondiale. Mais ce n’est pas étonnant quand on connaît la manière de fonctionner de cette nomenklatura friquée. La tenue du G8 à Deauville, consacré au printemps arabe et à Carla aura permis de peaufiner l’évènement. Devant plus de 1.500 journalistes, le Président de la République a annoncé la grossesse de sa femme, gestes à l’appui. Quant à la future maman, elle avait choisi une garde-robe de circonstance. Minirobes moulantes, mains croisées sur le ventre, Carla Bruni a laissé parler sa silhouette et montré ses courbes de future maman. Elle a fort habilement profité de son rôle d’hôtesse auprès des épouses de chefs d’Etat pour mener à bien cette opération de communication préparée de longue date. Un bébé qui tombe à point et qui peut rapporter à Sarkozy un regain de popularité en ces temps de vache maigre sondagière. Cette opération, menée avec l’argent du contribuable, ne figurera évidemment pas dans les comptes de campagne du candidat Sarkozy.
L’enfant prodige verra ainsi le jour à l’Elysée, six mois avant la Présidentielle, ce qui permettra aux parents de pouponner devant les caméras et d’organiser un baptême bling-bling avec de nombreux parrains et marraines-Bernadette Chirac est sûrement sur les rangs- et les demi-frères du futur héritier. Que souhaiter au futur bambin ? Beaucoup d’amour et de tendresse, c’est l’essentiel. Souhaitons- lui surtout, lorsqu’il sera grandet, de ne pas visionner le clip tourné par sa mère il y a quelques années. Dans un anglais parfait, Carla Bruni se vantait alors de voyager en emportant un manuel multilingue dédié au sexe et grâce auquel elle pouvait – si l’on en croit ses propos- demander à ses partenaires de rencontre d’assouvir ses désirs les plus intimes. La crudité des propos tenus par celle qui est devenue « première dame de France » ne me permettent pas de vous les rapporter. On est loin de Tante Yvonne et de Madame Coty…

Marquer ou partager cet article : Facebook Google Bookmarks Twitter LinkedIn Live MySpace Netvibes Wikio Yahoo! Buzz
Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans Nadine Morano=une jeune femme licenciée!. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s