Une hypocrisie de plus contre Marine Le Pen

Tribune libre de Julien Rochedy, membre de la Direction nationale du FNJ, chargé de la formation politique

Sur le plateau de RTL, le 1er mars, Marine Le Pen proposait une décision concrète, naturelle et légitime afin de contrôler l’immigration clandestine. Pas de simples mots, pas les habituelles rodomontades sarkozystes, pas des mesures inefficaces ou inapplicables, non, une mesure logique et claire, la seule qui vaille : la Marine française devrait raccompagner les bateaux des clandestins vers les eaux territoriales de leur pays d’origine.

Une mesure de bon sens, destinée à éviter une déferlante catastrophique sur les pays européens, et en premier lieu la France.

A peine cette mesure évoquée, les « belles âmes », Jean-Michel Apathie en chef de file, sortirent leurs éternelles pleurniches d’indignés au grand cœur. « Comment ? – dit notre journaliste dont la neutralité politique est nulle et non avenue – Comment ? Vous laisseriez des pauvres gens vaguer en mer, au froid, à la pluie et à la faim ? », ce qui signifiait, en clair, qu’ils fallait laisser rentrer tous ces clandestins, que les révolutions arabes jettent et vont jeter encore sur les mers. Les laisser rentrer, et de la sorte encourager les autres à venir, tout cela pour assouvir la compassion débordante de ces belles âmes. Au prix de quoi, cependant ? De l’identité et de la prospérité du peuple français. Ce n’est pas grand-chose en effet.

Mais au même moment, une information nous parvenait, révélant l’odieuse hypocrisie de ce système. Le colonel Khadafi, dans un chantage éhonté, menaça l’Europe d’un déferlement d’immigrés clandestins, notamment venant de l’Afrique noire, si jamais les pays européens prenaient fait et cause de la révolte qui germait en Lybie. Nous apprîmes que l’Union européenne avait donné plus de 50 millions d’euros au dictateur libyen pour juguler cette même immigration clandestine, et que cela continuait. Qu’est ce que cela veut dire ?

 Cela signifie que, sciemment, les pouvoirs européens – que soutiennent les « belles âmes » – financent de nombreux pays arabes et du Maghreb (comme le Maroc et la Tunisie) afin qu’ils se chargent eux-mêmes d’empêcher au maximum les clandestins venus du sud de passer en Europe. Et cela ne se fait pas en tout humanité, ce n’est pas difficile à imaginer… Par exemple, le gouvernement libyen est accusé par des ONG, dont Amnesty International, de maltraiter particulièrement les migrants et les réfugiés qui arrivent dans le pays.

Voilà donc toute l’hypocrisie de ceux qui ont fait mine d’être choqués par les propos de Marine Le Pen : ils pleurnichent si l’on refuse, simplement et humainement, de recevoir des clandestins sur les côtes méditerranéennes, mais ils détournent le regard sur le procédé indu, qui consiste, en somme, à faire faire le sale boulot par les autres, en déléguant aux pays arabe et du Maghreb le soin de casser l’immigration clandestine.

Faire faire le sale boulot par les autres, pleurnicher et tenter de diaboliser les seules propositions concrètes et efficaces de la candidate nationale, voilà bien tout ce que savent faire ces pseudo élites, ces « belles âmes » en pantoufles.

 http://www.nationspresse.info

Par joel malmaison
Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s