« Vous n’imaginez pas le nombre de Maghrébins qui votent FN.

 
22/03/2011 17:45

En banlieue lyonnaise, on ne s’étonne plus du vote frontiste

Les habitants de Saint-Priest (Rhône), commune ouvrière ancrée à gauche, reconnaissent un glissement en faveur des idées du Front national

Plantés à proximité d’un collège, les panneaux électoraux sont intacts. Nul graffiti ne vient barrer l’affiche annonçant « la vague bleu Marine » qui a porté André Pozzi, candidat du Front national. Dans cette ville populaire de 40 000 habitants du Grand Est lyonnais, l’ancien fromager a su jouer de ses racines ouvrières locales.

Un petit mois et demi de campagne lui ont suffi pour recueillir 32,3 % des voix. Dix points de plus que le score réalisé par son parti lors des élections cantonales de 2004. « À ce niveau, le FN devient un parti comme un autre, inutile de le caricaturer, mieux vaut essayer de le comprendre », réagit Mariette, retraitée de l’enseignement, qui donnera dimanche 27 mars sa voix à la candidate socialiste, arrivée en seconde position avec 26,1 % des suffrages, loin devant la représentante UMP (13,8 %).

Petit bout de femme portant son cabas à bout de bras, Colette, « militante de gauche », a beau clamer que « cette poussée de fièvre lui fait honte », elle dit elle aussi « comprendre » la progression des idées du Front national. D’ailleurs, les électeurs du parti d’extrême droite ne cachent plus systématiquement leur choix. C’est le cas de Nadine, 49 ans. Elle qui a « toujours voté » n’a pas manqué de le faire dimanche. « Pour le Front national. »

« Des tabous sont tombés, il est plus facile d’en parler qu’il y a dix ans »

Un vote « de protestation », commence-t-elle par se défendre. Avant de concéder que « la colère » de son premier vote FN, en 2002, s’est muée en une « adhésion » à des « valeurs ». Lesquelles ? « Le respect et la nation. »

Mais ce sont bien les thématiques de l’insécurité et de l’immigration qui ont motivé son choix, un choix qu’elle est prête à défendre. « Des tabous sont tombés, il est plus facile d’en parler qu’il y a dix ans, poursuit-elle. Les médias et les hommes politiques ne masquent plus les vrais débats de société. Et Marine Le Pen est invitée à la télé. Cela délie les langues. »

Mais pas dans tous les cercles. « Au travail, je me tais, sinon je me ferais tomber dessus », explique cette employée en cuisine dans la restauration collective.

Au café, des maraîchers s’accordent un casse-croûte autour d’une table. Le vote FN ? « Les gens se défoulent, balaie Robert. Discrètement. Ils n’en parlent pas beaucoup, mais ils sont excédés par l’insécurité et l’assistanat. »

« Vous n’imaginez pas le nombre de Maghrébins qui votent Front national »

Des thèmes « également portés par l’UMP, rebondit Marc, la quarantaine. Cela légitime le discours du FN. Les gens préfèrent l’original à la copie et l’avouent de plus en plus », estime ce plombier qui n’a pas voté pour André Pozzi, conseiller municipal RPR dans une première vie politique.

Attablé au soleil devant un café fumant, Mohamed, une vingtaine d’années, n’y va pas non plus par quatre chemins. « Il faut nettoyer la France », lâche à moitié sérieux le jeune Algérien, titulaire d’une carte de résident de dix ans.

« Le matin, quand tu te réveilles et que ta voiture a brûlé, tu ne te demandes pas si tu es d’origine étrangère ou non avant de t’énerver, poursuit-il. Ici, l’insécurité et les incivilités concernent tout le monde. Et les gens qui profitent du système, personne n’aime. Vous n’imaginez pas le nombre de Maghrébins qui votent Front national. Et de plus en plus. Mais ils n’en parleront jamais autour

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s