Blocus?Israël autorise les Gazaouïs à Exporter.

Blocus ? Israël autorise les Gazaouïs à exporter – par Ftouh Souhail

Israël a assoupli une nouvelle fois, cette semaine, le blocus économique de la Bande de Gaza, en autorisant les agriculteurs gazaouïs à exporter leurs tomates et cerises vers l’Europe, via Israël. Raed Fattouh, agent de liaison avec Israël, a déclaré qu’un camion avait traversé la frontière et que la production de tomates cerises serait envoyée en Europe.

Un permis israélien pour l’exportation des légumes et des tomates de la bande de Gaza vers les marchés européens a  été délivré par les autorités israéliennes.

Les fleurs et les fraises sont  déjà exportées vers l’Europe, depuis Novembre 2010, dans une plus grande quantité que les années précédentes, via Israël, car l’Egypte enferme Gaza dans un blocus total.

Une société israélienne, Agrexco, est en charge de la distribution des tomates et cerises récoltées par les gazaouis. Dans le cadre des exportations, qui ont débuté en novembre 2010, les agriculteurs de la Bande de Gaza on déjà exporté des fraises, des œillets et des poivrons. Selon les estimations, les exportations devraient faire gagner quelques 150.000 euros aux agriculteurs de la bande Gaza. Il y a aussi un mouvement continu quotidien d’entrées/sorties de personnes pour des raisons humanitaires.

Des Milliers de tonnes de biens entrent chaque mois  à Gaza en provenance d’Israël. Depuis l’allégement du blocus, en juin 2010, le commerce avec cette bande de terre est énorme.

Le  Christian Science Monitor a publié un article, le 3 novembre 2010, faisant savoir que « les propriétaires de tunnels de contrebande doivent repenser leur stratégie, et se tournent aujourd’hui non plus vers l’import mais vers l’export vers l’Égypte ». Aujourd’hui, le marché fait face à un trop-plein de marchandises.

Depuis l’allègement du blocus, les affaires vont mal pour les tunnels de contrebande. Car désormais, on trouve de tout à Gaza : voitures, mais aussi toute la nourriture autrefois interdite, comme le chocolat, les boissons gazeuses, les pâtes, ou encore le savon. Qui ose encore parler de crise humanitaire ?

Tous ces gestes israéliens seront, dans les prochains jours, considérés comme des “faiblesses” sionistes.

Bien que le soldat israélien Gilad Shalit soit toujours retenu en otage,  Israël  a  sans cesse allégé le blocus de Gaza. A tous ceux qui veulent défendre les droits de l’homme, qu’ils n’oublient pas ce soldat franco-israélien, enlevé par des  terroristes du Hamas (sur le territoire israélien) retenu au secret depuis  plus de quatre ans, sans visites médicales, ni visites de la Croix Rouge, en violation du droit international.

Ftouh Souhail , Tunis


Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s