Désespérant

On pullule comme des lapins jusqu’à épuisement des ressources.
L’Homme est vraiment le virus de notre belle planète.
Il serait peut être tant qu’on régule notre natalité ou nous serons comme les rats qui se multiplient dans un endroit clos jusqu’à créer des infections et maladies en tuant une majorité (sélection naturelle).

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s