Le fils et l’avocat de Sakineh arrêtés?

Le fils et l’avocat de Sakineh arrêtés ?
Par TF1 News (d’après agence), le 11 octobre 2010 à 14h42, mis à jour le 11 octobre 2010 à 17:55

Le fils de l’Iranienne condamnée à mort et son avocat ont semble-t-il été arrêtés dimanche en plein milieu d’une interview en Iran. Les autorités ont confirmé l’interpellation des deux journalistes allemands réalisant l’entretien.
1 commentaireArticle suivant dans Moyen-orient : Un Français tué par balles au YémenLes autorités iranniennes ont annoncé que la condamnation à la peine de mort de Sakineh est suspendue et le verdict sera réexaminé. © LCILe fils de Sakineh Mohammadi-Ashtini, l’Iranienne condamnée à mort, ainsi que son avocat Houtan Kian et deux journalistes allemands ont peut-être été arrêtés dimanche en plein milieu d’une interview en Iran. C’est ce que croît savoir le Comité international contre la lapidation. « J’étais avec eux en direct au téléphone pendant cette interview, hier (dimanche) vers 17H00 (15h00 GMT), quand tout à coup l’un des journalistes a crié ‘mais qu’est-ce qu’il se passe, là ?’ et m’a dit ‘Madame Ahadi, je dois raccrocher' », a déclaré à l’AFP en Allemagne Mina Ahadi, porte-parole du Comité international contre la lapidation.

L’Iran détient bien deux Allemands
L’appel au secours des enfants de Sakineh
La condamnation à mort par lapidation de Sakineh suspendue
Sakineh : son fils craint son exécution à la fin du ramadan
L’Iran détient bien deux AllemandsLes deux hommes, des journalistes, étaient en train d’interviewer le fils de Sakineh, la femme condamnée à mort par lapidation pour adultère, lorsqu’ils ont été interpellés.
Publié le 12/10/2010 L’appel au secours des enfants de SakinehLes enfants de cette femme condamnée à la lapidation dans une affaire d’adultère, en Iran, lancent un appel en faveur de leur mère, dans Le Figaro de vendredi.
Publié le 17/09/2010 La condamnation à mort par lapidation de Sakineh suspendueAlors que la pression internationale ne faiblit pas, le ministère des Affaires étrangères iranien a annoncé que la peine infligée à l’Iranienne condamnée à mort par lapidation pour adultère et complicité de meurtre était « en cours de réexamen ».
Publié le 08/09/2010 Sakineh : son fils craint son exécution à la fin du ramadanSajjad, le fils de l’Iranienne condamnée à mort par lapidation, a dit mardi craindre l’exécution de la sentence après la fin du ramadan, qui doit tomber autour du 10 septembre.
Publié le 06/09/2010 Kouchner veut mobiliser l’Europe au secours de SakinehParis a demandé aux 27 d’envisager des sanctions contre l’Iran pour tenter de sauver Sakineh Mohammadi Ashtiani, cette mère de famille iranienne menacée de mort.
Publié le 28/08/2010
Plus d’infosTous(5)Infos(5)Vidéos(0)Trier :
Les plus récentsLes plus vusVue : 1 931 fois
L’Iran détient bien deux AllemandsPublié le 12 octobre 2010
Les deux hommes, des journalistes, étaient en train d’interviewer le fils de Sakineh, la femme condamnée à mort par lapidation pour adultère, lorsqu’ils ont été interpellés.
Vue : 3 201 fois
L’appel au secours des enfants de SakinehPublié le 17 septembre 2010
Les enfants de cette femme condamnée à la lapidation dans une affaire d’adultère, en Iran, lancent un appel en faveur de leur mère, dans Le Figaro de vendredi.
Vue : 22 350 fois
La condamnation à mort par lapidation de Sakineh suspenduePublié le 08 septembre 2010
Alors que la pression internationale ne faiblit pas, le ministère des Affaires étrangères iranien a annoncé que la peine infligée à l’Iranienne condamnée à mort par lapidation pour adultère et complicité de meurtre était « en cours de réexamen ».
Précédent12Suivant

« Depuis, je n’ai eu aucune nouvelle. D’habitude, nous échangeons quotidiennement. Et j’ai parlé avec des proches de Sajjad (Ghaderzadeh, le fils de Sakineh) à Tabriz, ils n’ont pas de nouvelles non plus. Il s’est passé quelque chose, je l’ai entendu. Je crois à 100% qu’ils ont été arrêtés », a-t-elle dit. « Mais nous ne savons pas où ils sont, dans quelle prison, ni si on les a conduits à Téhéran », a-t-elle ajouté.

Le sort des deux journalistes est en revanche plus clair : ils ont bien été arrêtés.
« Les premiers éléments d’enquête montrent que ces gens sont entrés dans le pays comme touristes (…) et ont posé des questions au fils de Sakineh Mohammadi. Ces deux étrangers sont à l’heure actuelle en détention », a annoncé le procureur Gholam Hossein Mohseni Ejeie.

Sakineh Mohammadi-Ashtiani, mère de famille de 43 ans, a été condamnée en 2006 à dix ans de prison pour participation au meurtre de son mari avec l’un de ses amants, et à la lapidation à mort pour plusieurs adultères, selon les autorités iraniennes. La communauté internationale s’est mobilisée pour la sauver.

Par TF1 News (d’après agence) le 11 octobre 2010 à 14:42

Publicités

A propos pinkette234

Je m'intéresse à tout ce qui se passe dans le monde...j'aime et aide les animaux autant que faire se peut ...
Cet article a été publié dans politique et religion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s